Bienvenue sur Hypnose Conversationnelle.com ! Si vous débutez, vous êtes donc libre de recevoir gratuitement le livre inédit « Maîtrisez l' »hypnose conversationnelle ». Cliquez ici pour le télécharger librement.

 Ah, qu’elle est tenace la cigarette ! Si vous êtes coach pnl, psy ou hypnothérapeute, (ou simplement parent, ami ou conjoint), vous savez combien il est difficile de transformer un fumeur en non-fumeur. Alors, comment utiliser de façon invisible, la thérapie par la pnl pour améliorer votre capacité à faire de vos clients, des non-fumeurs ? Durablement ? Et sans utiliser de longs scripts ou protocoles d’hypnose standards ?

 

Quand on y regarde de près, la cigarette est souvent une réponse addictive à un besoin solidement ancré chez un fumeur. Par exemple, certains fumeurs fument une cigarette à chaque fois qu’il se sentent stressés. D’autres fument, lorsqu’ils se retrouvent dans une situation sociale où ils ont besoin de paraître à l’aise et avoir de la contenance en public.

Ajoutez-y à cela, une pincée d’habitudes ancrées et d’associations malfaisantes inconscientes comme :

« Je me lève, je fais mon café et… BAM. Je fume ma première cigarette » ou encore « Je vais boire un verre en ville. Je commande ma bière et… BAM. J’ouvre mon paquet de cigarettes fraîchement acheté, et je commence à enfiler cigarette sur cigarette ». Si vous êtes fumeurs, où que vous connaissiez des personnes qui fument, cela doit probablement vous parler. Pourquoi ?

Parce que le cerveau est un organe qui crée de façon constante des associations. Au fil du temps, le cerveau associe le fait de fumer avec le fait de prendre du plaisir à boire un verre. Ou encore de prendre du plaisir à boire un café. Ou encore de s’asseoir dans le divan. Autant de bonnes (mauvaises) raisons de fumer. Encore et encore.

Nous connaissons tous des amis ou des membres de notre famille qui souhaiteraient arrêter, mais qui s’accrochent avec l’énergie du désespoir à leur cigarette, bien malgré eux. Pourtant, il existe un outil redoutable anti-cigarette que vous pourriez utiliser afin d’aider vos clients – ou vos proches – à arrêter de fumer.

Dans cet article, je vais vous expliquer comment j’ai aidé mon amie Carole, à se débarrasser définitivement de la cigarette, par le biais de la thérapie par la pnl. Le tout, réalisé en 15 minutes chrono. À la faveur d’une simple discussion autour d’un café. En effet, lorsque mon ami Carole, fumeuse invétérée depuis 20 ans, m’a parlé qu’elle désirait arrêter de fumer, elle me lança un défi de taille : « J’aurais aimé arrêter de fumer, mais je pense que l’hypnose ne fonctionnera pas pour moi ».

Carole me défiait gentiment. Elle voulait se faire aider, mais elle pensait que l’hypnose ne fonctionnerait pas. Alors, plutôt que de l’asseoir sur un siège et utiliser l’hypnose de façon classique, j’ai plutôt préféré choisir l’approche indirecte et conversationnelle.

À la faveur d’une simple discussion autour d’un café avec elle, j’ai sorti récemment de ma poche, tel un couteau suisse, une technique de pnl invisible (encore appelée hypnose conversationnelle). Résultat ? Cette petite discussion de 15 minutes chrono a transformé sa destinée de fumeuse en non-fumeuse. Sans qu’elle ne le sache. Élégamment. Voici le compte-rendu de notre discussion.

La thérapie par la pnl, acte un

– Salut Carole

– Salut Renaud. Merci de m’avoir rejointe.

– Dis-moi Carole, je te sens fort nerveuse, non ?

– Oui. C’est que… Nous sommes dans un endroit non-fumeur, et à peine arrivée, j’ai déjà besoin de fumer.

– Je suis, curieux mais… Depuis combien de temps déjà, tu fumes ?

– Depuis 20 ans

– Depuis 20 ans… Dis-moi, où fumes-tu habituellement ?

– Je me cache, et je fume à la maison.

– Tu te caches et tu fumes à la maison… Et, pourquoi te caches-tu pour fumer ?

À ce moment précis de la discussion, je pose des questions volontairement ouvertes à Carole. Ceci afin qu’elle m’en dise un peu plus sur les circonstances dans lesquelles elle fume. J’utilise ce stratagème afin d’attirer son attention. Tout en posant les bases de la suite de mon protocole thérapeutique par la pnl.

– C’est simple Renaud, je n’ai pas envie qu’on me voit fumer.

– Tu n’as pas envie qu’on te voit fumer… Donne-moi un exemple de la dernière fois où tu as fumé ?

– C’était ce matin.

– Donc ce matin Carole, tu t’es réveillée, et tu t’es dit subitement « je dois fumer » ?

– Non, ce n’est pas comme ça que ça se passe

– OK, parfait, et comment cela se passe, alors ?

– J’ai pris mon petit-déjeuner. J’ai eu une vision d’une cigarette me venant à l’esprit, et je me suis dit « j’aimerais fumer une cigarette maintenant ».

À ce stade de la conversation, j’ai attiré l’attention de Carole. Vient maintenant le moment de sortir de ma poche, un outil pnl que j’affectionne particulièrement. On l’appelle le langage de confusion hypnotique. Le langage de confusion hypnotique permet en effet rapidement de contourner les résistances de mon ami Carole, afin d’induire chez elle un état de transe hypnotique très rapidement.

Quel est le but de la manoeuvre ? Par la confusion, je vais induire chez Carole, un état d’introspection hypnotique dont l’objectif est d’ouvrir son esprit à de nouvelles possibilités d’être. C’est-à-dire devenir non-fumeuse. Continuez donc la lecture, car cela va devenir fort intéressant.

– Je suis curieux Carole, mais juste avant que tu ne penses « Je dois fumer une cigarette maintenant »… Comment te sens-tu ?

Observez de quelle façon l’utilise le langage de confusion avec les prédicats temporels et spatiaux. Je commence donc à utiliser le mot avant. Cette stratégie hypnotique permet à Carole de sortir de son état d’esprit actuel de fumeuse, pour focaliser son esprit dans un moment de sa journée où elle n’a pas encore allumé sa première cigarette.

Ce stratagème hypnotique souvent utilisé dans la thérapie par la pnl, va rapidement plonger mon ami Carole dans un état d’introspection hypnotique. J’encourage sa transe en lui disant :

– Oui Carole… Comme ça…

– Je ne sais pas Renaud, me répond-elle un peu confuse

À ce moment, le regard de Carole est de plus en plus immobile, et sa respiration plus calme. Autant de signes d’introspection hypnotique qui me pousse à continuer la discussion.

– Tu ne sais pas… Donc dans quelle mesure cela serait-il différent pour toi, si tu était non-fumeuse ?

– En fait, je n’aime pas fumer, Renaud.

– Tu aimerais arrêter de fumer Carole…. Donc quel genre de personnes aimerais-tu être, si tu étais non-fumeuse ?

– La même en fait, sauf que je serais non-fumeuse

– Et comment te sentirais-tu à propos de fumer maintenant ?

– Que c’est une mauvaise chose…

Carole est en transe hypnotique légère. Son débit de paroles devient plus lent. Plus fractionné. J’en profite pour reformuler son affirmation, en changeant la tonalité ma voix et en la transformant en suggestion.

– Que c’est une mauvaise chose… Que c’est une mauvaise chose, Carole

– Donc… qu’est-ce qui n’est pas mauvais à propos de toi, Carole… Et qui va au-delà du fait de fumer ?

Je continue mon travail de sape, en utilisant mes questions légèrement confusantes. Afin d’endormir son esprit rationnel et analytique. L’objectif étant de la forcer à réfléchir au-delà de son statut actuel de fumeuse. D’ouvrir son esprit à de nouvelles possibilités d’être non-fumeuse. Sans que son esprit critique ne vienne mettre son grain de sel.

Vous serez aussi peut-être intéressé de lire :   Ce que Mel Gibson nous apprend sur ce que veulent les femmes (et les hommes)

– Je ne sais pas, me répond Carole.

– Pense vraiment à ceci un instant carole.

En lui posant cette question, je la forcer à focaliser davantage son attention sur ma question confusante et hypnotique.

– Et je répète cette question… Qu’est-ce qui n’est pas mauvais à propos de toi, Carole… Et qui va au-delà du fait de fumer ?

Je ratifie la transe en l’encourageant à plonger encore plus profondément dans cette introspection hypnotique en lui disant :

– Comme ça… très bien… ça arrive…

Carole a le regard vide. Silencieuse. Elle est profondément installée dans une introspection hypnotique. Son esprit critique est muet. Son esprit inconscient, quant à lui, est totalement ouvert à ma question.

– Et qu’est-ce qui se passe maintenant, Carole ?

– Je pense à ce que tu es en train de me dire, Renaud.

– Tu penses à ce que je suis en train de te dire… Et comment te sens-tu… Tandis que tu es en train de penser à cela ?

– Je me sens bien.

– Laisse-moi te dire les choses de cette façon Carole… Comment saurais-tu que tu ne désires plus de cigarettes, en rentrant à la maison et en te disant « terminé, je n’en peux plus ».

– Hé bien, je me dirais en moi-même « Je ne veux plus jamais fumer ».

Le visage de Carole était maintenant devenu totalement différent. Plus ouvert et amical.

Récapitulons ce que je viens de faire, en utilisant mon protocole de thérapie par la pnl  :

  1. J’ai dans un premier temps, attiré son attention sur son problème
  2. J’ai contourné son esprit critique, en la plongeant dans un état d’introspection hypnotique par le biais de questions confusantes.
  3. J’ai ouvert son esprit inconscient à de nouvelles possibilités, en lui faisant imaginer ce que ce serait pour elle de devenir non-fumeuse.
  4. Je l’ai invité à plonger dans ce nouveau futur envisageable. Afin qu’elle puisse ouvrir par elle-même, de nouvelles portes menant à une vie de non-fumeuse.

La thérapie par la pnl, acte deux

Il me reste maintenant à tester Carole, afin de voir si ce nouvel état d’esprit de non-fumeuse sera efficace, dès qu’elle retournera dans le monde réel. Continuons la discussion.

– Carole, J’aimerais maintenant que tu chantes une petite chanson devant les clients de la brasserie, le ferais-tu ?

– Heu, vraiment, Renaud ?

– Oui, vraiment…. Veux-tu une cigarette afin de t’aider à être moins stressée avant de le faire ?

– Non

– Es-tu vraiment sûre ?

– Oui

– Super Carole, réalises-tu le bon que tu viens de faire faire en avant à-propos de toi-même, sans même t’en rendre compte ?

– Oui, je le pense, en effet.

Carole a le sourire. Car à son insu, elle vient de réaliser un profond travail d’introspection en ouvrant son esprit à de nouvelles possibilités d’envisager son futur en tant que non-fumeuse. Chose qu’elle n’aurait jamais faite auparavant, car ses vieilles résistances face aux changements auraient empêché d’envisager un avenir sans cigarette.

Mais le travail n’est pas fini. Je viens d’ouvrir son esprit à de nouvelles possibilités de devenir non-fumeuse. Vient maintenant le moment d’activer les ressources inconscientes de Carole. Afin que son inconscient travaille dans les jours et les semaines à venir, dans un processus continu, à lui fournir les ressources internes et externes pour la faire passer du statut de fumeuse a non-fumeuse.

Je continue ma petite discussion avec elle. En utilisant à nouveau, une voix légèrement hypnotique. Comme pour réactiver à nouveau une transe hypnotique légère et conversationnelle.

– Et parce que tu es le genre de personne qui prend le taureau par les cornes, Carole… j’aimerais te partager encore quelque chose… Tu possèdes un esprit inconscient qui réalise tout ce travail pour toi… Sans même t’en rendre compte… Et de la même façon… Quand tu découvriras d’autres façons d’être… Un meilleur toi… et quand la pression sera de nouveau là…. Dans ton quotidien… Plutôt que de fumer…

La thérapie par la pnl, acte trois

Carole recommence à entrer en transe. Son regard se fige à nouveau. De même, sa respiration se modifie. Continuons. Je ratifie à nouveau sa transe hypnotique en l’encourageant à replonger dans sa transe hypnotique pour activer ses ressources inconscientes.

– Très bien… Ca arrive, Carole… Et je me demande si ces paupières… Sont déjà fermées… Ou non… Et tu peux maintenant, éliminer complètement tous les éléments… Toutes ces connexions… Toutes ces associations… Tous ces besoins…. Tous ces désirs…

De la sorte…Tu pourras apprendre complètement… Et totalement… Qu’en tant que non-fumeuse… Tu es tellement plus…

Et toutes ces choses… Que tu pensais que la cigarette t’avait donnée… Sont vraiment minuscules… Par rapport à toutes ces nouvelles choses incroyables que tu vas pouvoir vivre dès maintenant à la place… Et tu sais de quoi je veux parler, non ?

– Oui

– Je ne sais pas combien de temps ce processus de transformation va prendre… Parce que 20 ans de cigarette, prennent un certain temps afin d’être complètement éliminés…

Mais un même temps… À propos de savoir gérer la pression… Il y a certaines parties de toi, Carole… Qui savent quelque chose à propos du changement, non ?

-Oui

Réfléchis à ces choses… Et note ce qu’il est en train de se passer… Tu n’as rien d’autre à faire… De laisser ces choses se faire, en gardant les yeux fermés… Et à chaque fois que tes yeux bougeront sous ces paupières fermées… Cela signifiera que ce processus de transformation est en train de se passer…

J’utilise une suggestion post-hypnotique afin que chaque clignement d’oeil déclenche le processus de transformation de Carole. Au bout d’un moment, Carole réouvre les yeux. Tous les clients de la brasserie nous regardent. Surpris par ce moment hypnotique.

– Permets-moi de te poser une question. Imagine que ce soir, tu es avec des amis fumeurs afin de passer la soirée avec eux… Imagine… Tu te retrouves sur la terrasse à l’extérieur avec tes amis, un verre à la main… Tu es entourée de fumeur… Que se passe-t-il ?

– Rien

– Rien ? Vraiment ? Es-tu sûre ?

– Oui… J’ai juste envie de profiter de ce moment.

– Tu as juste envie de profiter de ce moment.

– Oui

– Parfait Carole… Tu peux dire que tu es officiellement maintenant non-fumeuse… Bravo !

Voyez-vous chers lecteurs, comment je m’y suis pris pour utiliser la thérapie par la pnl, dans une discussion très stratégique.

L’utilisation du langage de confusion hypnotique, et la suggestion post-hypnotique, m’ont permis de réaliser un profond changement chez mon amie Carole. De façon totalement informelle. Autour d’une pause-café.

À votre tour, que se passerait-il si vous pouviez aider un(e) ami(e) ou un(e) client(e) à devenir non-fumeur, après avoir utilisé la thérapie par la pnl ? Et ce, dans une discussion de la vie de tous les jours ?