Vous aimez ? Partagez...

Pour en savoir un peu plus sur moi, cher lecteur

Vous qui vous demandez comment pratiquer l’hypnose conversationnelle, vous cherchez une source fiable afin de vous guider pas-à-pas vers la maîtrise de cette science subtile et ô combien passionnnante. Mais au fait, qui suis-je pour me permettre de vous guider dans la maîtrise de cet art (à priori) difficile qu’est l’hypnose conversationnelle. Laissez-moi vous en dire un peu plus sur moi.

Je m’appelle Renaud Czerwiec, et je suis un passionné d’hypnose. Il parait que je suis tombé dedans quand j’étais petit (à la différence d’Obélix, je ne bois pas d’hydromel, et ne porte pas de menhir sur mon dos, c’est trop lourd).

Le mental humain et les sciences des comportements m’ont toujours fascinés, au point où j’en ai fait mon métier. Je suis formateur en hypnose ericksonienne diplômé en psychologie clinique (un truc très sérieux, il paraît).

J’ai reçu bon nombre de patients venant de Belgique, de France, du Luxembourg, et même d’Allemagne, dans mon académie d’hypnose et de coaching, situé à Liège en Belgique.

Parallèlement à cela, j’ai eu la chance de former des entrepreneurs, CEO, managers des 50 entreprises les plus performantes du Benelux, à la communication hypnotique. Ceci afin de les aider à communiquer de façon plus efficace avec leurs clients, actionnaires et collaborateurs.

Je suis donc bien placé pour dire que l’hypnose conversationnelle, « ça marche ».  

Pour autant, j’ai remarqué que les sources fiables qui traitent d’hypnose conversationnelle ne sont pas légion sur l’internet francophone. Et je sais que cela vous frustrait sans doute un peu, tout autant que moi. Il fallait donc y remédier.

Vous l’aurez remarqué sur ce blog, le ton utilisé pour vous faire découvrir l’hypnose conversationnelle est imagé, ludique, et accessible. L’objectif ? Rendre plus aisé, la compréhension et la maîtrise de l’hypnose conversationnelle, ceci au plus grand nombre.

Car parler de recherche transdérivationnelle, de distraction de l’hémisphère cérébral dominant, ne vous parlera probablement pas… alors n’en parlons pas. Et facilitons-nous la vie par un langage clair, facile et imagé. C’est quand même mieux quand c’est clair et limpide comme de l’eau de roche, non ?

Donc, votre mission cher lecteur, si vous l’acceptez, est de commencer dès aujourd’hui, votre chemin et découvrir comment pratiquer l’hypnose conversationnelle. Cela commence donc maintenant. 

Belle découverte !

>