Bienvenue sur Hypnose Conversationnelle.com ! Si vous débutez, vous êtes donc libre de recevoir gratuitement le livre inédit « Maîtrisez l’hypnose conversationnelle ». Cliquez ici pour le télécharger librement.

La technique en hypnose conversationnelle, c’est un peu comme la cuisine. Pour réussir des bons plats qui raviront vos invités, il est indispensable d’en maitriser la recette. Découvrez la recette A.C.S de l’hypnose conversationnelle à travers l’exemple éloquent d’un maître de la maison Blanche, passé maître dans l’art de magnétiser son public lors de ses discours.

 

Si vous êtes en train de lire cet article, c’est que le titre qui vous y a mené a capté votre attention. Vous répondez oui ? Probablement. Car les mots, s’ils sont utilisés de manière stratégique, possèdent un haut pouvoir hypnotique. Barack Obama l’a bien compris. Dans ses discours de candidature à la présidence des Etats-Unis, Barak Obama a plus que quiconque d’autre, usé de ce pouvoir invisible afin de toucher les cœurs et les consciences de ses électeurs. Mais Obama ne s’est pas contenté d’utiliser le pouvoir des mots et des images. Il a rendu ses conversations hypnotiques.

Hypnotique ? Laissez-moi vous en convaincre.

Alors que vous êtes en train de lire le début de cet article, vous pouvez peut-être commencer à laisser dériver votre esprit et vous souvenir d’un moment si particulier de votre vie. Comme par exemple, le jour où  vous êtes ressorti (e) de cette salle de cinéma.

Complètement bouleversé(e) par la puissance émotionnelle de ce film dont la force des mots et des images vous ont véritablement retourné les tripes. Tout comme le cyclone balaye ce qu’il croise sur son chemin. N’avez-vous en effet jamais été inspiré, ému ou encore fasciné par l’histoire d’un scénario, qui vous a littéralement retourné les tripes ?

Tel est très probablement le cas. Parce que de par leur particularité, les mots et les images lorsqu’ils sont bien utilisés, ont le pouvoir de capturer notre attention, libérer notre imagination et stimuler notre cerveau inconscient : c’est la technique A.C.S de l’hypnose conversationnelle.

Même si votre esprit conscient réalise que ce n’est qu’une histoire montée de toutes pièces par des acteurs et par un réalisateur, votre esprit inconscient lui, n’en a cure. Il croit dur comme fer à ce qu’il est en train de vivre.

Ca y est, vous vous remémorez ? Vous avez vécu une expérience hypnotique, sans même vous en être rendu compte. En d’autres mots, votre système nerveux, et sensoriel a réagit exactement comme si cette histoire était vraie. C’est exactement le principe de l’hypnose.

Donc cela veut dire que lorsque je regarde un film qui me fascine, je suis réellement hypnotisé(e) ?

Oui vous l’êtes. Obama a bien compris que l’être humain est de nature hypnotisable. Dans ses discours de candidature à la présidence des Etats-Unis, Barak Obama plus que quiconque, a usé de mots et d’images hypnotiques afin d’impacter les esprits et toucher les cœurs des électeurs américains. Il est sans aucun doute, l’un des meilleurs ambassadeurs de l’hypnose conversationnelle dans le monde.

La petite chose qui a transformé cette simple histoire en marchepied vers la maison Blanche : la technique de l’hypnose conversationnelle

Lisez ce qui suit. C’est un extrait d’une histoire hypnotique utilisée par Barak Obama lors de son speech de la convention démocratique le 28 août 2008.

[1] » Cela fait maintenant deux petits mois (pause)… Depuis que nous avons commencé (pause)… Cette campagne pour la présidence (pause)… Durant tout ce temps j’ai voyagé à travers tout le pays (pause)… Et avant chaque congrès (pause)… Je prends habituellement quelques minutes pour m’asseoir tranquillement et (pause)… Collecter mes pensées (pause)… Et récemment je me suis retrouvé (pause)… à réfléchir sur (pause) ce qui m’a mené…MOI (pause) …à vouloir la première place du service public… »

La majorité du temps, Barak Obama commence ses discours par une histoire hypnotique. Le storytelling hypnotique est une technique de premier choix parce qu’il emploie un langage imagé, des métaphores, et réactive instantanément le pouvoir de notre imagination – un peu comme si nous nous sentions comme un enfant transporté dans un autre lieu et un autre moment. De telle sorte que notre esprit critique se dise Ce n’est qu’une histoire, je peux donc baisser la garde, et laisse donc passer dans notre esprit profond, des messages cachés et codés à notre insu.

Vous serez aussi peut-être intéressé de lire :   Les 4 phénomènes hypnotiques qui ont le pouvoir « magique » de rendre vos conversations hypnotiques – partie 2

Ce qui caractérise la façon dont Obama raconte ses histoires, c’est le rythme lent et fractionné par des silences d’une à deux secondes et ce, tous les cinq à huit mots. Ce stratagème vocal force littéralement son interlocuteur à être scotché au sens profond de chaque mot qui sort de sa bouche. Mais tout ceci n’est qu’une petite partie des stratégies qui se cachent derrière cette petite histoire hypnotique.

Car lorsque l’on y regarde de plus près, Barak Obama utilise de façon très maîtrisée, un thème hypnotique cher à l’hypnose invisible. En d’autres mots, un thème hypnotique, comme par exemple la relaxation, ou encore la concentration, sont des thèmes couramment utilisés en hypnose conversationnelle.

Obama est un orfèvre en la matière, et utilise précisément ces techniques en nous racontant une simple histoire, dans un rythme narratif plutôt lent aux caractéristiques hypnotique à propos de lui-même, en train de s’asseoir tranquillement. Mais aussi de collecter ses pensées. 

Pourquoi certains leaders politiques magnétisent toujours leur auditoire : la technique cachée de l’hypnose conversationnelle

Cette collection de mots et cette anecdote à première vue totalement innocents, est une technique « écran de fumée », dont le rôle véritable est de dissimuler des suggestions qui vont s’implanter au plus profond de l’esprit du spectateur.

Ces mots écran de fumée ont un double sens. D’une part, Obama parle de lui-même en train de s’asseoir tranquillement ou de collecter ses pensées. Mais en même temps, il fait glisser au public présent – grâce aux commandes hypnotiques cachées – de s’asseoir tranquillement ou de collecter ses pensées.

Et c’est précisément ce que font les personnes assises en face de lui en train de l’écouter : Elles sont assises tranquillement. De même, elles sont en train de collecter leurs propres pensées. Cette histoire, est un peu comme un miroir, qui reflète précisément ce que les personnes dans la salle sont en train de vivre.

En procédant de la sorte Obama, hypnotise lentement mais sûrement son auditoire, en les forçant de façon indirecte à s’asseoir paisiblement et à collecter leurs pensées.

Autrement dit – au travers d’une simple histoire, il les influence de façon subtile, à rentrer dans un état de passivité et d’attention tranquille. Etat propice à préparer leur cerveau inconscient à être réceptif à ses suggestions. C’est une technique de l’hypnose conversationnelle parmi les plus utilisées.

Faites-en l’expérience vous-même et rappelez-vous de l’exemple que je vous ai donné au-dessus. Lorsque vous êtes au cinéma, n’avez-vous pas tendance à être focalisé exclusivement sur l’action qui se déroule dans le film, tout en oubliant le reste ? Comme par exemple, l’heure qui passe.

Votre esprit n’est-il pas profondément capté par ce que vous voyez à l’écran ? Votre esprit critique qui habituellement est si prompt à réagir, n’est-il pas en quelque sorte roulé dans la farine ?

Car après tout, ce n’est qu’un film. Pourtant il vous arrive de pleurer, d’avoir peur ou encore d’être bousculé par ce film qui vous prend aux tripes, non ? C’est exactement ce que fait Obama dans ces discours en utilisant ces techniques d’hypnose conversationnelle à l’insu de son auditoire.

Il capte l’attention de son auditoire, le place dans un état de passivité et de réceptivité mentale, tous deux propices à endormir leur esprit critique. Pour ensuite faire tranquillement passer son message qui viendra se planter au cœur de leur esprit inconscient. C’est là toute la beauté de cette technique d’hypnose conversationnelle.

La technique A.C.S de l’hypnose conversationnelle qui rendra vos conversations beaucoup plus hypnotiques

A. Capter l’attention de votre interlocuteur,

C. Contourner son facteur critique,

S. Stimuler l’esprit inconscient par des suggestions hypnotiques

Le tour de force de Barack Obama est magistral, car là où le citoyen lambda y voit un pur génie charismatique, les experts y voient tout autre chose : un stratagème finement mis en place. Considérez ce tour de force comme l’une des plus gros tours de force de l’histoire collective et politique. Ni plus ni moins.

A partir d’aujourd’hui, retenez bien cette formule A.C.S, cat elle est la base de la recette de l’hypnose conversationnelle. Maitrisez cette technique et votrecapacité de communicateur hypnotique va décoller.

 

 


[1] http://www.pennypresslv.com/Obama’s_Use_of_Hidden_Hypnosis_techniques_in_His_Speeches.pdf, page 32