Bienvenue sur Hypnose Conversationnelle.com ! Si vous débutez, vous êtes donc libre de recevoir gratuitement le livre inédit « Maîtrisez l’hypnose conversationnelle ». Cliquez ici pour le télécharger librement.

Ce titre vous a-t-il surpris cher lecteur, au point de vous inciter subtilement à lire ce début de paragraphe ? Très certainement, si vous êtes présentement en train de lire ceci. Cela tombe bien, car dans cet article, vous allez découvrir comment utiliser l’effet de surprise et la confusion pour créer une rupture de schéma chez autrui. L’objectif ? Suggérer avec succès chez votre interlocuteur, une attitude, un état d’esprit ou un comportement désiré. Quasi instantanément.

 

Afin d’illustrer ce principe très efficace que tout pratiquant d’hypnose conversationnelle se doit de connaitre, laissez-moi vous présenter Richard Bandler. Peut-être avez-vous déjà entendu parler du co-fondateur de la P.N.L ? Ce thérapeute hors du commun – et fils spirituel de Milton Erickson – a en effet plus d’un tour dans son sac.

Il est notamment connu pour avoir transformé quasi ins-tan-ta-né-ment le comportements et les croyances limitants de nombreuses personnes, alors que les psy traditionnels se cassaient régulièrement les dents sur ces cas réputés impossibles. L’histoire que je vais vous partager est divinement renversante.

Car elle montre comment la technique de la rupture de schéma peut transformer un comportement, une émotion, une façon de penser, et ce de façon positive et définitive. Lisez donc ce qui suit.

Un jour, alors qu’il travaillait pour un institut psychiatrique sur la côte Ouest des U.S.A en tant que psy, Richard Bandler fût appelé par ses collègues à la chambre 403 de l’aile C. Aie. L’aile C du bâtiment était en effet réputée pour renfermer les patients les plus psychotiques.

– Richard, venez s’il-vous-plaît, insista un infirmier, ce patient se prend pour Jésus !

– Que ce passe-t-il ?, demanda Bandler

– Eh bien, il pense qu’il est Jésus. Il nous appelle tous « mon fils ». Jusque là pas de souci, sauf que…

– Sauf que ?

– Sauf que… vu qu’il se prend pour Jésus, il se tranche régulièrement les poignets et les membres avec son couteau en plastique

– Bon. Je vais voir ce que je peux faire, répondit Richard Bandler. Comment s’appelle-t-il ?

-Christian

Richard Bandler arriva dans la chambre de Christian, d’un sourire placide et bienveillant.

– Bonjour Christian

– Bonjour, mon fils soit le bienvenu dans mon royaume, répondit le psychotique

– Merci Jésus, c’est un honneur, répondit poliment Bandler

Au lieu de tenter une approche classique qui aurait consisté à administrer un traitement antipsychotique au patient, Richard Bandler fit quelque chose d’improbable et d’imprévu.

– Bien, Christian. Ou plutôt devrais-je dire… Jésus, c’est bien cela, non ?

– Oui mon fils.

– Attendez quelques minutes, Jésus. Je reviens très vite…

Le patient le regarda avec des yeux ronds teintés de surprise. Tandis que Richard Bandler quitta la pièce quelques minutes, sans dire le moindre mot.

Quelques (grosses) minutes plus tard, Richard Bandler revenait  dans la pièce où se trouvait Christian. Sans dire un mot, Bandler regardait son patient dans les yeux en traversant la pièce. Sous son bras gauche, il transportait deux planches de longueur inégale.

Dans sa main droite, il tenait 4 clous de 15 cm, ainsi qu’un marteau. A la vue de cet étrange manège, le visage de Christian commençait à se teinter d’une expression interloquée. Puis, Bandler, comme pour briser ce silence pesant, demanda soudainement à Christian :

– Vous êtes toujours Jésus ?

– Euh… oui mon fils, pourquoi cette question ?

Bandler ne broncha pas, gardant le silence pendant qu’il déploya ses deux planches en forme de croix. Puis, il saisit les clous et commença à les planter dans le bois pour consolider la croix. Pendant qu’il gardait encore deux grands clous dans la main. Visiblement destinés à une autre tâche secrète.

Le visage de Christian, lui, devenait de plus en plus changeant. Observant cet étrange manège de l’homme à la blouse blanche. Lorsque tout à coup, Bandler lui demanda :

Vous êtes bien Jésus, n’est-ce pas ?

– Heu, oui mon fils

– Alors… vous savez pourquoi je suis là ! répondit d’un ton directif Bandler, pendant qu’il prit ses deux derniers clou et son marteau, comme pour mimer l’action funeste de la crucification du Christ.

Paniqué et confus, Christian lui répondit à la vitesse de la foudre qui s’abat sur un arbre :

– Je ne suis pas Jésus, je ne suis pas Jésus… Pitié, je ne suis pas Jésus !!!!

Fin de l’histoire.

Bandler réussit-il le tour de force de faire descendre Jésus-Christ de sa croix ? Plutôt deux fois qu’une ! Depuis cet électrochoc, Christian redevint lui-même et cessa de se prendre pour Jésus !

Mais que se passa-il dans l’esprit de Christian pour qu’il changea radicalement d’attitude ? Eh bien, grâce à la technique de la rupture de schéma, si chère à Richard Bandler. Comment fonctionne la rupture de schéma et pourquoi est-elle si efficace pour changer quasi instantanément un comportement, un système de croyances, une émotion ou un schéma mental limitant, pourtant solidement ancrés ? Explication.

La rupture de schéma, ou comment rayer le disque mental de votre interlocuteur

L’esprit de toute personne fonctionne comme un disque. Parfois ce disque joue des mélodies plaisantes et joyeuses. Nous sommes alors remplit de joie, de paix. Nous sommes alignés par rapport à nous-mêmes et nos attitudes reflètent cette harmonie intérieure.

Vous serez aussi peut-être intéressé de lire :   Faites-vous ces erreurs lorsque vous utilisez l’ancrage PNL ?

Le hic, c’est que parfois, ce tourne-disque mental se met à jouer des mélodies moins joyeuses : nous sommes remplit de colère, d’abattement, de tristesse. Et nos comportements et attitudes reflètent extérieurement cette cacophonie interne.

La bonne nouvelle, c’est qu’avec la technique de la rupture de schéma, vous détenez le pouvoir de rayer momentanément  le disque mental de votre interlocuteur.

Cette brèche momentanée peut-être provoquée par l’effet de surprise ou la confusion. Deux phénomènes qui activent une zone précise du cerveau de votre interlocuteur – l’amygdale – coupant momentanément le processus de pensée en cours.

Et c’est ce qu’il s’est précisément passé dans l’esprit de Christian – l’apprenti Jésus – dans l’histoire que je vous ai racontée ci-dessus.

En réussissant à rayer le disque mental de son interlocuteur et à le rendre confus l’espace d’un instant, Richard Bandler réussit le tour de force de neutraliser son processus de pensée routinier. De façon à créer dans l’esprit de Christian, une porte mentale ouverte.

Porte mentale ouverte qui permit à Bandler de glisser subtilement une suggestion qui atterrit directement dans l’esprit profond de l’apprenti Jésus en herbe. Laquelle ? Eh bien, la suggestion d’arrêter de se prendre pour Jésus, sous peine de se voir crucifier sur place. Sans aucune forme de procès !

Retenez ceci. L’esprit humain n’aime pas la confusion. Il est en recherche perpétuelle de sens. L’état de transe est donc un stratagème naturel que votre interlocuteur utilisera à son insu pour sortir de cette confusion momentanée et répondre à toute forme de suggestion qui lui est proposée. La procédé fût magistral.

Plus jamais, Christian ne se prit pour Jésus. La rupture de schéma est donc définitivement un outil de premier plan à maîtriser si vous désirez exceller dans l’art de l’hypnose conversationnelle.

Comment créer une rupture de schéma et l’intégrer dans votre communication hypnotique ?

En tant que pratiquant d’hypnose conversationnelle, deux choix s’offrent à vous afin d’appliquer la rupture de schéma intuitivement dans vos conversations quotidiennes. La rupture de schéma par attitude inattendue. Mais aussi par le langage de confusion hypnotique. Voyons voir quelques exemples qui illustrent les deux procédés, voulez-vous ?

  • La rupture de schéma par attitude et réaction inattendue

C’est ce que vous avez découvert par le biais de l’histoire de Richard Bandler et de Christian, notre apprenti Jésus. L’attitude inattendue de Bandler a clairement provoqué une rupture de schéma dans l’esprit de Christian. Voyons voir un autre exemple qui démontre la puissance de ce stratagème.

L’anecdote qui suit nous offre un éclairage intéressant sur ce que peut faire la rupture de schéma vis-à-vis de l’attitude délétère d’un fan de foot envers votre personne.

Cette histoire qui a fait le buzz récemment, a été rapportée par plusieurs quotidiens français et Belges.  Elle concerne le joueur de football Thomas Meunier, membre de l’équipe nationale de football belge. Et membre de l’équipe du Paris St-Germain.

Thomas Meunier avait reçu via Twitter, un message au caractère vexatoire de la part d’un supporter du Paris Saint Germain. Jusque làrien de bien croustillant, me direz-vous. La chose devient plus qu’intéressante de part la réponse très surprenante que donna Thomas Meunier à ce supporter indélicat.

Le supporter via Twitter :

Thomas Meunier est l’un des pires défenseurs qu’ait connu le PSG. C’est un paysan Belge. Pas un joueur de foot !

Thomas Meunier, qui a des origines paysannes, lui répondit de façon magistrale et tout a fait inattendue :

Merci du fond du cœur. Ce tweet est une des plus belles choses que l’on ne m’ai jamais dite de toute ma vie !

Cette formule inattendue et très subtile laissa médusés beaucoup de journalistes sportifs et des supporters qui retwittèrent sa réponse des centaines de fois. Au point où ce Tweet fit le buzz sur la toile !

Mais pourquoi ce buzz ? Car la réponse de Thomas Meunier réalisa une rupture de schéma dans l’esprit de ceux qui la lirent. En effet, la nature tout à fait inattendue de ce genre de réponse fit germer dans l’esprit de ses lecteurs qu’en effet, un paysan cultive des valeurs bien plus nobles que celles véhiculées par le milieu superficiel du football professionnel.

  • La rupture de schéma par le langage de confusion hypnotique

Le deuxième moyen de créer une rupture de schéma est d’utiliser le langage de confusion hypnotique. Ce langage, créé par le fondateur de l’hypnose moderne – Milton Erickson  possède cette particularité de créer la confusion dans l’esprit de votre interlocuteur. Ceci, afin de faire taire son esprit critique conscient et son processus de pensée routinier pour le placer quasi instantanément dans un état de transe. Etat propice à vos suggestions.

Les lecteurs assidus de ce blog ont déjà découvert ce principe dans cet article dédié au langage hypnotique de confusion. Si ce n’est pas encore le cas, je vous invite à le découvrir via ce lien sans tarder !

Comment créer une rupture de schéma : conclusion

Si vous désirez maîtriser l’hypnose conversationnelle, il est essentiel que vous appreniez dès aujourd’hui à comprendre et à mettre en pratique la science de la rupture de schéma. Parce sa maîtrise vous permettra d’amener à un niveau réellement supérieur, votre capacité de communicateur hypnotique. A vous de jouer…