Bienvenue sur Hypnose Conversationnelle.com ! Si vous débutez, vous êtes donc libre de recevoir gratuitement le livre inédit « Maîtrisez l’hypnose conversationnelle ». Cliquez ici pour le télécharger librement.

L’hypnose conversationnelle possède un arsenal insoupçonné de stratégies parmi lesquelles la technique de calquage et conduite. Découvrez cette subtile technique invisible qui vous offrira la possibilité de contourner l’esprit critique, tout en stimulant l’esprit inconscient de vos interlocuteurs. Vous parviendrez alors a considérablement impacter vos interlocuteurs.

 

Alors que vous êtes en train de lire le début de ce paragraphe, assis(e) sur votre chaise, vous êtes très certainement curieux (se) d’en savoir plus sur l’hypnose conversationnelle. Car si vous êtes ici, c’est que vous avez entendu parler de l’efficacité de l’hypnose conversationnelle, non ? Voilà pourquoi vous pourriez d’ici peu, être très excité(e) par ce que vous allez apprendre sur l’hypnose conversationnelle : la technique de calquage et conduite… Ce qui signifie que vous venez de lire votre premier exemple de la technique appelée « calquage et conduite », juste à l’instant.

Avec cette technique d’hypnose conversationnelle, que diriez-vous de découvrir une façon d’influencer l’esprit inconscient de votre interlocuteur pendant que vous distrayez son esprit critique ? De façon imagée, voyez la façon de travailler d’un magicien.

Ca me rappelle une anecdote que j’ai vécu il n’y a pas longtemps lors de l’anniversaire de mon filleul. Avez-vous déjà participé à un spectacle de magicien ? Si c’est le cas, vous avez du certainement être bluffé, non ?  Si on y réfléchit bien, tout l’art d’un magicien est de distraire son public pendant qu’il réalise subtilement et discrètement son tour de passe-passe à l’insu des regards indiscrets.

La suggestion hypnotique de type calquage et conduite, procède identiquement de la même façon. D’une certaine façon, vous allez apprendre à distraire l’esprit conscient de votre interlocuteur en lui présentant des idées ou affirmations avec lesquelles il est impossible pour lui d’être en désaccord. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait en début de cet article, en vous faisant lire des affirmations avec lesquelles vous ne pouviez – logiquement – qu’être d’accord, non ?

D’ailleurs, voici un exemple d’une célébrité qui utilise systématiquement l’hypnose conversationnelle et sa technique de calquage et conduite dans des discours : Barack Obama. Il sait comment déplacer une foule de gens avec des mots. Si vous l’écoutez attentivement, vous remarquerez qu’il commence habituellement ses discours en mentionnant certaines actualités avec lesquelles tout le monde est familier. Tels sont les faits indéniablement vérifiables qui commencent à induire un rabaissement du facteur critique chez son public.

Il commence à parler de faits anodins avec lesquels ses auditeurs ne peuvent pas être en désaccord. Que vous le vouliez ou non, vous vous retrouvez en train de hocher la tête, en étant d’accord sur ces points mineurs.

Parce que les premiers mots de son discours correspondent ou correspondent à peu près aux pensées inconscientes de nombreux auditeurs, Obama construit rapidement une sorte de confiance invisible. Grâce à l’utilisation stratégique de ces formes d’hypnose invisible, Obama communique indirectement « Je vous comprends. »

Calquage et conduite en hypnose conversationnelle : une technique invisible aux effets bien visibles

Lisez l’exemple suivant. Imaginez que vous soyez un professeur d’université qui souhaite inculquer à ses élèves la passion de l’histoire.

– Je suis en train de vous parler de l’histoire de Troyes ET vous pouvez vous rappeler que nous avions vu ensemble il y a deux semaines le film Troyes avec Brad Pitt… VOILA POURQUOI vous pouvez devenir de plus en plus intéressé en ce qui concerne le reste de la matière à venir.

Que pouvons-nous voir dans cette phrase à première vu innocente ?

Nous avons utilisé en début de discussion, deux déclarations indéniablement véridiques aux yeux de vos élèves, toutes reliées par le mot ET. En effet, vous êtes en train de parler à vos élèves ET vous avez déjà vu le film Troyes  avec Brad Pitt il y a quelques semaines. Donc à cet instant dans l’esprit de vos élèves, deux OUI consécutifs sont en train de s’imprégner dans leur esprit.

C’est à ce moment là que nous allons connecter une suggestion subtile à l’ensemble … « VOILA POURQUOI vous pouvez devenir de plus en plus intéressé en ce qui concerne le reste de la matière à venir. »

D’un point de vue neurologique, que va-t-il dès lors se passer dans le cerveau de vos élèves ? Vu qu’ils ont déjà dit OUI mentalement aux deux premières déclarations, leur esprit inconscient va automatiquement faire une connexion et dire OUI à cette troisième déclaration. Même si, il n’y a aucune connexion logique entre cette suggestion et les deux premières déclarations préalables. C’est ce que l’on appelle dans le jargon scientifique « recherche transdérivationnelle », pour les puristes.

Et c’est là toute la beauté de ce genre de technique. Vous pouvez glisser discrètement un ordre indirect dans l’esprit de votre interlocuteur à votre avantage. Afin de le préparer rapidement à un terrain favorable pour vos suggestions ou pour vos idées.

Vous serez aussi peut-être intéressé de lire :   Apprendre à hypnotiser : voici comment utiliser votre voix et la rendre hypnotique

2  exemples créatifs de l’hypnose conversationnelle et de sa technique de calquage et conduite

Pratiquons un peu, voulez-vous. Imaginez, vous êtes dans la peau d’un vendeur d’automobiles d’une grande marque. Vous êtes assis à côté de votre interlocuteur pendant qu’il réalise un essai sur route du modèle qu’il convoite potentiellement. Comment pourriez-vous dès lors utiliser l’hypnose conversationnelle avantageusement avec  la technique de  calquage – conduite pour amener votre interlocuteur dans un état d’esprit favorable à une vente plus rapide ? Lisez plutôt :

TANDIS QUE vous regardez la route, assis à l’intérieur de la voiture ET COMME vous ressentez sa puissance pendant que vous conduisez, CE QUI SIGNIFIE QUE vous pouvez commencer à  imaginer à quel point vous serez fier de la posséder.

Dans cet exemple, trois déclarations véridiques aux yeux de votre interlocuteur. Il regarde effectivement la route, assis dans la voiture, et sentant la puissance du moteur pendant qu’il conduit .Ces trois affirmations indiscutablement vraies, sont reliées alors à la suggestion « CE QUI SIGNIFIE QUE vous pouvez commencer à imaginer à quel point vous serez fier de la posséder. »

Observez comment ces différentes parties de phrases sont reliées entre elles par un pont linguistique invisible : TANDIS QUE… ET COMME…CE QUI SIGNIFIE QUE.

Reconnaissez-vous les techniques linguistiques vues dans d’autres articles de ce site ? En utilisant ce genre de pont linguistique, vous pouvez construire rapidement et simplement des phrases percutantes, qui vont imprégner l’esprit de votre interlocuteur en votre faveur. Afin de le préparer efficacement à suivre vos suggestions.

Nous venons de voir ci-avant, que faire dire mentalement OUI à votre interlocuteur successivement est important pour préparer son esprit à être réceptif à vos ordres ou suggestions (d’acheter ou conclure avec vous). Comment pourriez-vous dès lors apprendre à appliquer cette astucieuse technique d’hypnose conversationnelle de façon stratégique  ?

Lisez ce qui suit.

Au lieu d’affirmer la déclaration suivante «  Les gens aiment économiser de l’argent », apprenez à dire maintenant « Les gens aiment économiser de l’argent… VOUS NE TROUVEZ PAS ? »

Car en procédant de la sorte, vous doublez le OUI dans l’esprit de votre interlocuteur. En effet, lorsque vous affirmez d’abord « Les gens aiment économiser de l’argent », son esprit répond forcément OUI. En effet, qui ne souhaite pas économiser de l’argent ? Mais lorsque vous affirmez ensuite « VOUS NE TROUVEZ PAS ? », vous ajoutez un OUI successif dans son esprit. Comme pour consolider son approbation préalable.

Vous pourriez commencer vos présentations en posant à votre interlocuteur, toute une série de questions qui vont conditionner son esprit à vous dire OUI avant de lui suggérer d’acheter votre produit ou service. Par exemple…

– Nous sommes bien le 1er octobre, n’est-ce pas? Et vous êtes John Bigoudi, c’est bien cela ? Je suis content de vous rencontrer.

Vous pouvez ensuite continuer à lui poser une série de questions pour renforcer son approbation en votre faveur :

-Les gens aiment se savoir en sécurité de nos jours, non ? Et je sais que vous êtes de ceux qui aiment se sentir en sécurité, n’est-ce pas ?

Enfin, vous pouvez finaliser le travail en implantant ensuite une suggestion hypnotique :

-CE QUI SIGNIFIE QUE vous devenez probablement plus conscients de nombreuses façons dont notre programme électoral X va vous offrir la sécurité que vous méritez, Monsieur Bigoudi.

Appliquer l’hypnose conversationnelle au quotidien peut devenir passionnant, grâce à cette technique de « calquage et conduite ». C’est ce que je vous invite à faire dès à présent, en ayant toujours en tête une chose importante. Faites-le dans le respect de l’autre et de ses intérêts. Car comme dirait maître Yoda dans Star Wars « Avec le pouvoir naît la responsabilité… ». A vous d’en faire bon usage, cher lecteur.