Bienvenue sur Hypnose Conversationnelle.com ! Si vous débutez, vous êtes donc libre de recevoir gratuitement le livre inédit « Maîtrisez l’hypnose conversationnelle ». Cliquez ici pour le télécharger librement.

L’hypnose conversationnelle est comme l’eau. Puissante. Imprévisible. Souple. Et c’est là que réside toute son efficacité. Car au delà de la thérapie, son efficacité réside dans le fait qu’elle s’adapte de façon invisible dans toute forme de communication. Comme la publicité et le marketing, par exemple. Découvrez ici à travers trois exemples concrets, comment les marketeurs utilisent l’hypnose conversationnelle afin de communiquer subtilement avec nos trois cerveaux. Effet garanti.

 

Saviez-vous que lorsque l’hypnose conversationnelle s’invite de façon invisible dans la publicité, elle possède la capacité de séduire et influencer, même les plus cartésiens d’entre-nous ?

Jetez un œil aux exemples de publicités ci-dessous. Vous y découvrirez comment les marketeurs ont appliqué avec brio, la recette de l’hypnose conversationnelle. Après avoir découvert l’envers du décor, vous ne regarderez plus certaines publicités de la même façon, désormais.

Avez-vous déjà essayé de dire « non » à la Citroën DS4 ?

Cette publicité – réalisée il y a quelques années – fût considérée comme étant l’un des plus brillants exemples d’efficacité par les spécialistes du monde la publicité et de la psychologie de la vente. Au-delà de son originalité, lorsque l’on ausculte cette publicité avec le rayon laser de l’expert en hypnose conversationnelle, on s’aperçoit clairement de cette évidence. Oui, les marketeurs de chez Citroën utilisèrent  la recette secrète de l’hypnose : la recette A.C.S. Recette A.C.S. ?

A, comme attirer l’attention

En posant dès le départ de la pub, une question fermée, notre attention est captée de suite. Car notre esprit est formaté pour répondre aux questions. S’ensuit alors une série d’image très rythmées qui continue à absorber notre attention vers la deuxième étape : la lettre C.

C comme… Contourner l’esprit critique

Avez-vous remarqué combien de fois vous avez répondu « oui » à ce que vous avez vu défiler devant vous à l’écran, sans même vous rendre compte ? En effet, qui pourrait oser répondre non ?

Les publicistes obligent notre esprit à répondre « oui » à toute une série de vérités difficiles à contredire pour la plupart d’entre-nous : ne désirez-vous pas plus d’argent ? Plus de pouvoir ? Ne répondez-vous pas « oui » aux demandes de votre patron ? De vos enfants ? De votre épouse ? Vous répondez… oui ?

A ce stade de la publicité, sans même en avoir conscience, votre facteur conscient critique, se voit affaibli graduellement. Ceci afin d’arriver à la troisième étape de la recette hypnotique :

S comme… stimuler une réponse inconsciente

A ce stade de la publicité, après avoir dit « oui » une kyrielle de fois, on vous demande maintenant la question suivante « Avez-vous déjà essayé de dire non ? » Cette question très subtile révèle tout le génie hypnotique de cette publicité. Son principe ?

La loi de l’effet inverse : plus on « essaye » de faire quelque, plus on a de possibilité de rater cette tâche. Avez-vous déjà « essayé » d’arrêter de fumer ? Avez-vous déjà « essayé » de dire non au chocolat ?

Vous êtes occupé à essayer de dire « non » à l’image de la DS4 qui s’affiche alors soudainement à l’écran de façon lente, après cette mitraillette de « oui » consécutifs ? Vous répondez « oui » ? Eh bien pendant ce temps là, au niveau inconscient,  une kyrielle de graines de suggestions ont déjà pénétré dans votre esprit. Aussi frénétiquement que des spermatozoïdes speedés dans un ovule, un jour de fécondation. Leur objectif ? Appuyer comme un levier puissant sur nos besoins profonds et inconscients : pouvoir, séduction, amour, estime personnelle, anticonformisme.

Alors que votre esprit critique, lui, n’y voit que du feu. Efficace, ce procédé ? Poser la question, c’est déjà y répondre…

Vous serez aussi peut-être intéressé de lire :   De la dépression à la renaissance, en 1 mois : méthode d’hypnose en milieu infirmier

1980, quand Pepsi Cola invite l’hypnose conversationnelle dans son marketing

Comment inverser la tendance et grappiller des parts de marché au géant Coca-Cola quand on est une nouvelle marque de cola sur le marché américain? C’est la question que ce sont posée les marketeurs de chez Pepsi Cola aux débuts de la marque.

Comment s’y sont-ils pris ? Le challenge était d’insuffler dans l’esprit du grand public, que le challenger (eux) pouvait apporter ce nouveau vent de fraîcheur sur le marché du cola américain.

En utilisant l’art du recadrage, une technique très efficace d’hypnose conversationnelle, l’effet sur le grand public a dépassé toutes leurs attentes. Au point qu’avec cette publicité, Pepsi Cola pris des parts de marché substantielles sur le géant Coca-Cola.

Lisez donc le contenu publicitaire de l’époque :

« Hier, ils (Coca Cola) étaient les rois. Mais hier est-il encore important ? N’est-il pas temps maintenant de se tourner vers aujourd’hui ? Pepsi Cola, la boisson nouvelle génération pour la nouvelle génération. »

Eh bien, cette campagne publicitaire a fait gonfler les ventes de Pepsi Cola, tout en faisant baisser celles de Coca Cola. Tout cela, grâce à un recadrage bien réalisé.

2017, quand Pepsi Cola invite l’hypnose conversationnelle dans son marketing (suite)

On prend les même et on recommence. Les marketeurs de chez Pepsi Cola, tombés en amour avec l’hypnose conversationnelle, décident de remettre le couvert en 2017. Cet exemple d’hypnose conversationnelle appliqué au marketing, est sans conteste, brillant.

Brillant ? Car invisible aux yeux du consommateur qui n’y voit que du feu. Mais tellement efficace. Comment s’y sont-ils pris ? Les marketeurs ont utilisé la technique de la commande hypnotique cachée dans la dernière campagne Pepsi.

Un peu comme dans l’histoire du Cheval de Troyes, l’idée est en effet d’insérer dans un contenant a première vue innocent, de petits soldats dont l’objectif est d’envahir à la lueur de la nuit, les différents quartiers de la ville. Autrement dit, comment s’y prend-t-on pour distraire l’esprit critique du consommateur, tout en stimulant judicieusement ses besoins et moteurs émotionnels enfuis au plus profonds de lui ?

C’est par ici que cela se passe.  A première vue, lorsque l’on lit cette publicité, que lit-on ?

« If you don’t love it, you haven’t taste it»

Pour autant, lorsque l’on y regarde de plus près, et avec les rayons laser du communiquant hypnotique, on s’aperçoit que deux termes ressortent de la publicité, par contraste de couleur : « Love it. Taste it. »

Grâce à une subtile mise en page, pendant que l’esprit conscient du consommateur est occupé à lire la phrase dans sa globalité, l’esprit inconscient remarque, lui, cette partie de phrase, associée au visuel de la cannette, qui ressort du massage global : « Love it. taste it. »

Que se passe-t-il à ce moment là au niveau inconscient dans l’esprit du consommateur ? Une graine hypnotique invisible lui suggère subtilement, qu’à chaque fois qu’il voit une cannette de Pepsi, il s’entend dire « Aime-la. Goute-la. » Les initiés à l’hypnose conversationnelle y verrons un subtil exemple de l’ancrage, associé à la commande hypnotique cachée.

Efficace ? Demandons l’analyse chiffrée des résultats de cette campagne dans 6 mois. Et l’on pourra s’entendre dire (très probablement) que cette campagne publicitaire aura fait gonfler les ventes de Pepsi Cola. De façon aussi certaine que l’on peut prédire qu’il fera chaud dans le sud de l’Europe cet été.

Cher lecteur, je vous invite à découvrir ce que pourrait faire une commande hypnotique cachée dans votre communication. Naturellement, cet outil d’hypnose conversationnelle s’utilise quand le contexte le permet. Et dans un état d’esprit bienveillant, afin de construire des relations gagnant-gagnant. Inutile de vous le rappeler 🙂

 

 

Source vidéo et image : https://www.youtube.com/watch?v=oTFhIXl3K7c